L’ASO ou le référencement des applications mobiles

L'ASO ou comment référencer ses applications mobiles ?

Aujourd’hui, je vous propose un article sur le référencement des applications mobiles rédigé par l’agence de webmarketing et de communication Web InStep. Filiale d’une société hong-hongkongaise, l’agence Web InStep est implantée dans la Loire depuis 2015. Fondée par Mrs BRET et JOLICOEUR, elle est composée d’une dizaine de personnes (salariés et freelance). Spécialisée dans le référencement et la communication digitale, Web InStep accompagne les entreprises dans leurs projets afin d’accroître leur notoriété et leurs ventes en ligne.

Comment référencer ses applications mobiles ?

De nos jours, pour rendre un site web visible sur la toile, nous avons recours au référencement par le biais de ses différentes disciplines (SEO, SEA, SEM). Mais, qu’en est-il des applications mobiles ? Les stores ont-ils eux aussi des robots qui permettent d’indexer et de classer les app ? Auquel cas, comment pouvons-nous les influencer pour faire en sorte que notre appli ressorte en premier dans les résultats de recherche ?

L’ASO : le SEO des applications mobiles

A l’instar des moteurs de recherche du web, les magasins d’applications tels que l’Apple Store, Google Play, Samsung, etc. ont mis en place des algorithmes pour référencer les nombreuses applications qui composent leurs stores (pour info, on trouve 1,4 millions d’applis chez Google Play et 1,2 millions chez Apple). Ceci a fait émerger une nouvelle branche dans le domaine du référencement : l’ASO (App Store Optimization). Petit tour d’horizon du marché des applications pour comprendre l’importance de l’ASO.

Le marché des applications mobiles en bref

Comment optimiser le référencement des applications mobiles ?
Avec 1,4 millions d’app présentes chez Google Play et 1,2 millions chez Apple, il devient de plus en plus difficile d’émerger face à ce nombre croissant de concurrents potentiels, d’autant plus que le turn-over de ce secteur est important. En effet, la durée de vie moyenne d’une appli est de 3 à 7 mois selon sa catégorie. Par exemple, une application de jeux aura une durée de vie très courte en raison des effets de mode qui font osciller l’attrait des consommateurs d’un jeu à l’autre.
A noter également que 90% des téléchargements concernent des applications gratuites. Les 30 millions de mobinautes font du marché français un secteur porteur, au regard de leurs habitudes d’utilisation. On dénombre en moyenne 55 applications installées sur les smartphones utilisant iOS et 35 pour ceux fonctionnant sous Google Play. Corrélé au fait que 85% du temps passé par les mobinautes sur leur smartphones l’est sur les applications, contre 15% sur le web mobile, nous comprenons mieux pourquoi l’App Store Optimization tient une place de choix dans les stratégies de référencement. Alors, quels sont les critères de référencement ? Sur quels leviers peut-on jouer pour optimiser le classement d’une application ?

Comment faire pour optimiser le classement d’une application mobile ?

Le problème principal réside dans le fait que chaque système d’exploitation utilise son propre algorithme qui, bien évidemment, n’est pas connu ! Cependant, il est certain que l’augmentation du nombre de téléchargements reste l’objectif principal des spécialistes de l’ASO. Car, c’est grâce à ce chiffre qu’une application va pouvoir ou non figurer dans les premiers résultats. Il faut donc veiller à ce que certains paramètres de l’application soient optimisés :

  • l’icône : c’est ce qui va permettre aux mobinautes de se faire leur première impression, bonne ou mauvaise, sur une application. Il ne faut donc pas négliger son design. Google l’a très bien compris et permet une plus importante personnalisation, avec notamment la possibilité de modifier l’icône par rapport aux événements de l’année : Halloween, Noël, etc.),
  • le nom de l’appli : soit il peut être constitué du nom de la marque (Pages Jaunes par exemple) soit il peut être plus généraliste. Dans ce cas, il faut veiller à ce qu’il explique l’utilisation de l’application (exemple : jeux de mémoire),
  • la catégorie : lorsque vous choisissez la catégorie de destination de votre appli, deux choix s’offrent à vous : se positionner sur une catégorie très recherchée mais, de ce fait très concurrentielle (stratégie de leader), ou se positionner sur une niche qui, par définition, ne comporte que peu de concurrents (stratégie de challenger),
  • la description : elle doit comporter un rapide résumé de votre application. Vous devez notamment mettre en avant les avantages de votre produit par rapport à ceux de vos concurrents. C’est dans cette section que vous pouvez insérer les mots-clés sur lesquels vous souhaitez être référencés. N’oubliez pas d’inclure les screenshots (captures d’écran) qui, comme l’icône, permettent de capter ou non l’attention des mobinautes.

Comme pour n’importe quel produit, le lancement n’est pas le seul moment important pour une application. Il faut veiller à la suivre durant toute sa durée de vie et analyser les différentes données qui permettent d’optimiser son référencement :

  • le nombre de téléchargements et de désinstallation,
  • les mots clés utilisés,
  • le taux de rétention,
  • la fréquence d’utilisation,
  • le temps passé dessus,
  • etc.

A vous de choisir les indicateurs pertinents. Pour vous aider dans ce travail, il existe de nombreux sites (gratuits ou non suivant vos demandes) qui regroupent les différentes métriques inhérentes aux applications (Appannie, Sensor Tower, etc.). Le suivi des indicateurs de performances n’est pas la seule chose à mettre en place une fois le lancement effectué. Pensez aux mises à jour régulières de l’appli qui doit être stable et dépourvue de bugs, ainsi qu’aux réponses aux différents commentaires des mobinautes.

Le lancement d’une nouvelle application ne doit donc pas se faire à la légère. Il est primordial de l’inscrire dans la stratégie globale de communication digitale et de lui attribuer un budget défini car, à l’instar du référencent « classique », l’App Store Optimization est un travail qui s’effectue sur le long terme.

1 commentaire

  1. tuzza dit :

    Bonjour,

    J’ai une application mobile « Mobice ».
    Or quand je tape mobice sur Google Play, l’appli n’apparait pas.
    Pouvez-vous m’aider ?

    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut