Interview de Tony Laurino, gérant de la société CNC Orientation

Bilan d'orientation scolaire
Sommaire

[Salut les SEO] (hommage à mon poto Quentin Fily dont je vous invite à suivre la chaîne Youtube et le blog SEO), ça fait un bon moment que je n’avais pas rédigé d’article pour le blog. C’est aujourd’hui chose faite puisque je vous propose une interview sortie des archives d’un ancien client à moi pour lequel j’ai travaillé du temps où j’étais encore freelance SEO. Même si cet article prend des airs de promotion, j’ai trouvé intéressant de le publier pour une raison simple (même si cela m’a pris plus d’un an pour me décider à finalement le mettre en ligne). En effet, il permet de se rendre compte de la vision que peut avoir un prospect / client qui n’y connaît pas grand chose en référencement, par rapport à notre profession, les conditions qui le poussent à faire appel à un professionnel du référencement naturel, ses attentes…

Je vous invite donc à lire cette interview de Tony Laurino, gérant de la société CNC Orientation qui officie dans le domaine de l’orientation scolaire et du coaching en recrutement auprès des jeunes du collège aux études supérieures.

Moi : Salut Tony, peux-tu te présenter pour nos amis internautes, qui es-tu ?

Salut Anthony ! Je m’appelle Tony Laurino. J’ai décidé de créer une entreprise dans le domaine de l’orientation pour les jeunes il y a environ 2 ans. Je suis donc conseiller d’orientation, et je propose également du coaching en recrutement comme tu l’as souligné. Avant ça, je travaillais dans les ressources humaines, mais ça ne me plaisait qu’à moitié car, au final, dans les RH, l’aspect « conseil » n’est pas si présent que ça, d’où l’envie de travailler dans un domaine où je suis plus proche des gens et où je me sens encore plus utile. Puis j’ai toujours eu l’envie de créer ma propre entreprise et être plus autonome. Ce n’est pas le même plaisir de travailler pour soi que pour quelqu’un d’autre…

CNC Orientation

Moi : Super, maintenant que les présentations sont faites, entrons dans le vif du sujet… Ainsi, pourquoi as-tu décidé de faire appel à un référenceur dans le cadre du lancement de ton activité ?

Aujourd’hui, tout passe par notre ami Google. Après des recherches, j’ai appris que plus de 80% des gens ne vont pas plus loin que la première page de recherche. Et, parmi ces personnes, environ 50% d’entre eux s’arrêtent aux 3 premiers liens de la première page. Donc, sans être référencé, je ne vois pas comment je pouvais être vu par les autres. Il y a Google Adwords qui existe, ce qui est très bien aussi, mais sur du long terme ça revient plus cher. Et, quand il y a écrit « annonce » à côté d’Adwords, une bonne partie de la population ne clique pas forcément dessus. Je préfère investir sur du référencement naturel sur du long terme plutôt que sur du référencement payant Google Adwords.

Moi : Pourquoi être passé par un freelance plutôt qu’une agence ?

Au début je ne savais pas si j’allais passer par une agence ou par un freelance. J’ai donc fait plein de recherches via Google pour savoir ce qui était mieux. J’ai constaté qu’un freelance c’était mieux car c’est généralement moins cher et le suivi est de meilleure qualité. Puis après, j’ai fait des recherches plus en détail sur le référencement car, acheter un service quand tu n’as pas de connaissances, on peut te vendre assez facilement ce que tu veux car tu n’y connais rien donc tu trouves toujours ça génial. Par exemple, si on te dit qu’en 2 mois tu vas être sur la 1è page, quand tu n’y connais rien tu te dis que c’est génial, mais quand tu connais un peu le sujet, tu sais que c’est impossible ou que les techniques utilisées pour le référencement sont mauvaises. Ensuite, pour aller plus loin, j’ai contacté des agences et des freelance pour avoir mon propre avis. J’ai trouvé que les agences te vendent toujours un peu plus de rêve, et que le prix est généralement plus élevé. Au-delà du prix ce qui me dérangeait c’est le fait d’avoir cette impression d’usine à gaz dans une agence, et je n’aime pas trop ça car, pour être honnête, l’usine à gaz ça me fait peur. De plus, vendre du rêve je n’aime pas ça, j’y vois toujours un aspect commercial avant tout. Pour moi la confiance c’est un élément déterminant aussi. Peut-être que je généralise un peu mais c’est mon ressenti global. Au-delà de ça il y a la disponibilité du référenceur qui était importante pour moi. Dans une agence, généralement c’est un suivi par mois et stop. Je pense donc que pour un suivi plus régulier, c’est mieux de faire appel à un freelance. Avec une agence, généralement, tu dois t’engager pour 12 mois alors qu’avec un freelance tu peux arrêter quand tu le souhaites, ce qui est un plus si au bout de 4 mois tu ne vois pas de changements.

Pour moi, une agence équivaut à du quantitatif et un freelance est synonyme de qualitatif. Enfin, un freelance propose presque toujours une prestation moins chère.

Donc pour résumer, j’ai choisi un freelance pour les raisons suivantes :

  • La confiance,
  • Le suivi et la disponibilité,
  • Le tarif,
  • Pas d’engagement.

Moi : Merci pour ces éléments de réponses… Pour aller plus loin, peux-tu nous dire quel type de prestation t’a été vendue ?

Du référencement naturel (6h/mois sans engagement) :

  • un audit au début pour voir ce qui va et ce qui ne va pas. Prise en compte des mots clés importants.
  • un travail sur le site, c’est-à-dire revoir les éléments que Google prend en compte sur un site pour qu’il soit bien référencé (title, balises Hn, crawl et indexation, duplicate content…), ainsi que la création de nouvelles pages sur le site.
  • un travail hors site : Mettre des liens de mon site sur des annuaires et des sites de qualité en rédigeant un contenu unique et optimisé.
  • revoir le contenu de mes articles pour qu’ils soient mieux pris en compte pour le SEO, donc pour Google.
  • le suivi et les conseils : Je ne dirai pas que ça a été vendu tel quel, mais ça fait partie de la prestation et ça me permet de progresser moi-même, puis de voir les évolutions sur mon site.
  • une aide importante quand mon site a connu une refonte pour éviter de perdre des positions dans Google par la suite. C’est-à- dire revoir l’optimisation du site à ce moment, puis la mise en relation avec la personne qui développait mon site pour qu’elle prenne en compte tous les aspects du référencement naturel. Car, refaire son site sans prendre en compte les aspects du SEO, autant dire que c’est vraiment une perte de temps.

Moi : Et as-tu pu obtenir des résultats en matière d’amélioration de ta visibilité ? Si oui, lesquels ?

Oui, par exemple, en début de prestation je n’avais pas de mots clés en première page à part « conseiller d’orientation privé ». La requête « coach en orientation » et ses variantes étaient positionnée en 4è page alors qu’aujourd’hui, mon site est positionné en milieu de 1è page sur ces termes. Le mot bilan d’orientation qui était en 3è page, avant le début de la prestation, est à présent en milieu de 1è page. Idem pour le mot « coach en recrutement ».

Le mot-clé « conseiller d’orientation », pour lequel mon site est sur la 3è page à présent, n’apparaissait même pas dans les 10 premières pages avant le début de la prestation.

Au-delà de ça, sur Google Analytics, je vois aussi une différence. Par exemple, en juin 2015, j’avais 592 sessions tandis qu’en juin 2016, j’en ai 3223. Les chiffres parlent d’eux-mêmes… Bien évidemment, en un an, il y a eu environ 50 nouveaux articles sur le blog, donc ça joue beaucoup aussi. Le blog me permet indirectement de remonter mes mots-clés de mes prestations dans les pages de résultats du moteur de recherche Google.

Moi : Merci pour ta franchise Tony ! Cela m’a fait plaisir que tu acceptes de partager ton expérience du référencement naturel en tant que client. Cela nous permet toujours à nous, en tant que professionnels, de se remettre en questions et de s’adapter à votre niveau de compétences pour vous proposer des prestations à la hauteur de vos espérances. Je suis heureux d’avoir pu travailler sur ton site et d’avoir fait en sorte qu’il y ait des résultats, l’un des plus importants étant que ton nombre de mots-clés positionnés dans le top 20 de Google a été multiplié par 5 presque, ce qui te permet d’avoir une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche sur une série de mots-clés qui définissent parfaitement ton activité et qui te permettent de mieux convertir, d’autant que ton site a été refondu pour viser cet objectif.

 

1 commentaire

  1. Quentin Fily dit :

    Ahaha petit filou va ! Merci pour le BL Antho 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut