Exaspéré par Google, il abat plusieurs espèces d’animaux au zoo de San José (Silicon Valley)

Google Panda
Sommaire

Aujourd’hui, à 11h30, un homme d’une trentaine d’années a été interpellé par la police au zoo de San José (Californie) pour avoir abattu froidement plusieurs espèces d’animaux : 1 pingouin, 1 panda et quelques pigeons qui volaient par là. Au moment de son arrestation, l’homme aurait déclaré, en larmes :

« Je n’ai pas terminé ma mission, je n’ai pas trouvé de colibri ! »

Selon un officier de la police de San José, l’homme n’a pas résisté au moment de sa capture, obnubilé par ce petit oiseau qu’il voulait trouver absolument, semble t-il.

Quelques heures après son incarcération, l’homme, qui a finalement repris ses esprits, aurait avoué, au cours d’un interrogatoire long de quelques minutes :

« J’en veux à Google d’avoir ruiné ma vie et mon business »

Les forces de l’ordre n’ayant pas fait le lien avec l’affaire tout de suite, il apparaît que cet ancien référenceur aurait voulu marquer le coup pour témoigner de son désarroi et de son courroux vis-à-vis du géant de Mountain View. En effet, les dernières mises à jour d’algorithme mises en place depuis 2011 par le leader mondial de la recherche sur Internet, portent le nom des animaux que cet homme a abattus froidement. Il ne lui en manquait plus qu’un sur sa liste, ce fameux colibri qui lui causait tant d’affliction au moment de son interpellation.

Selon un communiqué officiel, Google aurait déjà réagi à cette affaire en proposant de supprimer les fameux filtres Panda, Pingouin et Pigeon, à l’exception de Colibri. Le FBI aurait depuis créé une cellule spéciale de protection de cette espèce en voie de disparition, en vue d’éviter d’éventuels nouveaux drames.

Google Colibri

Les funérailles des deux animaux du zoo abattus ce matin auront lieu le jeudi 9 avril dans les jardins situés devant les locaux de Google dans la Silicon Valley. Un architecte a d’ores-et-déjà été appelé pour réaliser une sculpture en guise d’hommage aux victimes innocentes de cet acte barbare. Brigitte Bardot sera présente lors de la cérémonie publique d’adieu où elle et d’autres convives pourront assister à la mise en bière de Matt le Panda et John le Pingouin. Un don sera par ailleurs attribué à la fondation Bardot qui lutte depuis plusieurs années contre la maltraitance faite à l’encontre des animaux.

Si vous avez aimé ce poisson d’avril, partagez-le !

1 commentaire

  1. Ahah ! Pas mal du tout ! Ton titre m’a interpellé et j’ai commencé à lire l’article, surpris jusqu’à la fin ! Surtout que je ne pensais plus du tout au poisson d’avril, étant en mai aujourd’hui ! Mais je n’ai pas fait attention à la date où était publié ton article.

    Au plaisir de te lire et à bientôt :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut